basaraHeureuse hémorragie de RIEN.

« Svetislav Basara, né en 1953 en Serbie, signe des petits chefs-d’œuvre d’absurde, malmène les règles du roman et l’ordre du monde en une farce cynique et grinçante. »

Difficile de parler d’un livre dont la matière est pétrie d’absurde, heureusement transcendé par l’humour.

un seul exemple, saillant :

« Je me suis assis sur QUELQUE CHOSE d’incliné, c'est pourquoi je l’écris en italique.

Je me suis levé et j’ai remis d’aplomb le QUELQUE CHOSE sur lequel j’étais assis si bien que c’était maintenant QUELQUE CHOSE. »

Je n’oublierai pas ma promenade dans les 22 nouvelles, totalement émerveillée par le jonglage de mots de S. Basara, où « l’intelligence est à la fête. »

Dépaysant.

basara2

basara1

Billet rédigé dans le cadre du mois de l'Europe de l'Est d'Eva, Patrice et Goran