segalen

L’insatiable Victor Segalen.

Médecin, romancier, poète, ethnographe, sinologue, archéologue, Victor Segalen, né à Brest en 1878, était un être exceptionnel, mais d’avoir trop voyagé, trop fumé, trop vécu, trop déprimé, il mourra à 41 ans d’un accident (suicidaire ?) sur sa terre bretonne.

« Beau garçon, un séducteur avec quelque chose de profond qui capte les regards, attise l’intérêt. Trouble ».

220px-Victor_Segalen_Nouméa_1904

Son épouse Yvonne, éperdument amoureuse, tolérera toute sa vie son égoïsme, son manque d’empathie, son infidélité, ses caprices. Devenue veuve à 35 ans, avec 3 enfants, elle restera amie avec Hélène, veuve à 30 ans, avec 4 enfants et maîtresse de V. Segalen.

J-Luc Coatalem tricote des lignes gracieuses où s’entremêlent des citations de Victor Segalen, d’une finesse éblouissante. Il signe ainsi une belle biographie, irradiée de feu.

Energisant.