darrieux

Renaissance d’une peintre expressionniste.
 « J’écris à mon tour cette histoire, qui n’est pas la vie vécue de Paula M. Becker mais ce que j’en perçois, un siècle après, une trace ». p 50
Morte à 31 ans, en 1907, « Paula Becker voulait peindre et c’est tout ».
« Paula Modersohn-Becker s’affirme en tant que femme dans de nombreux autoportraits en se peignant dans l’intimité, sans aucune complaisance, toujours à la recherche de son for intérieur. »

becker


Alors que les tableaux des femmes peintres sont plus souvent relégués dans les réserves des musées qu’exposés dans les étages, un musée Paula M. Becker a ouvert à Brême, 20 ans après sa mort, où Marie Darrieussecq s’est rendue plusieurs fois, subjuguée par les toiles de l’artiste.

Elle en a fait un livre, une splendeur, et a participé à l’exposition visible à Paris au
http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-paula-modersohn-becker

Courez-y avant le 21 août !

mjo