9788807031991_0_170_0_75

 Le Christ dénudé.

Dans un petit village, au pied de la montagne, un sculpteur aide les migrants à passer la frontière et attire ainsi l'attention des médias. Il décide alors de quitter son village et s'installe au bord de la mer. Il se fait engager par le prêtre de la commune pour restaurer la statue d'un Christ en lui retirant le cache-sexe dont l'avait affublé un clergé pudibond.

Actuellement, Erri de Luca figure à la 2e place, après Henning Mankell, dans le quatuor de mes écrivains préférés.

Ce court roman, singulier, ruisselant de paraboles théologiques qu’affectionnent l’auteur, (il a appris l’hébreu et lit la bible tous les jours mais se dit athée), se lit lentement.

La plume de l’auteur, précise et d’une grâce aristocratique, amène le lecteur à des abîmes de réflexions étonnantes.

« Il existe une économie de la gratuité, quelque chose en échange de rien, mais comme un symbole de beaucoup »

Une lecture érotico-théologique qui m’a donné des frissons.

Divin.