Sempé-philoUn grand observateur de la vie.

« Sempé ne suscite pas un rire de rate épanouie, mais un rire plus racé, comme tout rire qui va un peu loin. » Louis van Delft

Je lis et relis les livres de cet illustrateur humoriste inlassablement ! Je présente donc de ce numéro hors-série, pas facile, facile mais qui fait le tour de la pensée de Sempé.

 

 

Marie-Charlotte et ses amis, de grands lecteurs :

bis3

Quand nous sommes arrivés, j’ai dit aux enfants et à Jean-Robert : « Qu’on me laisse tranquille. » Et j’ai repris Ulysse de Joyce que j’avais abandonné l’année dernière. Pareil : je n’ai rien compris. Les Chalgrin-Bérard, les Tourneville et les Bridoux sont venus dîner. Le livre traînait quelque part : tout le monde l’avait lu, ce qui tombait bien, ai-je dit : car j’avais besoin de certains éclaircissements. Une inquiétude telle est apparue sur les visages que j’ai eu le flair d’ajouter : « Quoique, la traduction est tellement mauvaise… »Tout le monde a été d’accord avec moi, l’atmosphère s’est détendue et nous avons dîné très agréablement.

En début d’année des résolutions :

bis2

Cette année, j’avais décidé de faire le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. Au début, c’est très dur. Le corps et l’esprit se révoltent, puis au bout de quelques jours, une sorte de sérénité s’installe. Bien des schémas, des a priori s’estompent. Une grande sagesse vous envahit, et c’est tout naturellement qu’aux environs de Châteauroux, passant devant une gare, j’ai rejoint Solange et les gosses au Touquet.

  « Lire c’est aller à la rencontre d’une chose qui va exister mais dont personne ne sait encore ce qu’elle sera… » Italo Calvino

bis4

Bonnes lectures en 2017, et faites de belles rencontres !

 

IMG_2842