DESOLEE_JE_SUIS_ATTENDUE

 

Yaêl doit effectuer son stage de fin d'études en école de commerce et n'a pas l'ombre d'une piste. "Partisane du moindre effort", comme elle aime à se définir, elle ne trouve de plaisir que dans la pratique des langues étrangères. Lorsque l'agence d'interprète la prend pour quelques semaines, elle jubile : "aucune responsabilité, pas d'obligation de porter un tailleur, pas d'horaires tardifs non plus, et la possibilité de boire des cafés gratis et de retrouver tout la petite bande pour l'Happy Hour !"

Pourtant, à la fin du stage, Bertrand, sur qui elle a fait une forte impression, l'engage. Pour elle la voie est tracée, travailler quelques temps, juste pour économiser et se payer un tour du monde.

Côté coeur, Yaël est attirée par un des garçons de la bande, Marc. Lorsqu'il la raccompagne, le dernier soir, elle ne sait pas encore qu'elle ne le reverra que des années plus tard, en aura le coeur brisé et changera radicalement de vie.

Dix ans plus tard, Yaël est devenue redoutable en affaires, indispensable à l'agence d'interprète dans laquelle elle a pris du galon. Désormais sa vie n'est plus consacrée qu'au travail, rendez-vous d'affaires et son ambition démesurée n'a d'égal que la vie solitaire qu'elle s'est construite. Le peu de temps qu'elle prend pour visiter sa famille ne la satisfait pas : sa soeur et sa petite vie de famille épanouissante, des amis qui ne la comprennent plus ... "désolée, je suis attendue", s'excuse-t-elle immanquablement pour justifier sa fuite.

Aussi lorsqu'elle retrouve Marc, par hasard, ses repères vacillent-ils ..."

.Parcours d'une femme

 En soi l'histoire d'une femme qui cherche son équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est un thème intéressant et actuel.

J'ai démarré l'histoire de Yaël à vive allure...

Il faut dire que le ton est juste et perrcutant.

Puis je me suis un peu essoufflée : trop de longueurs ? Sans doute.

Cependant je l'ai accompagnée jusqu'au bout de sa métamorphose mais il a manqué la petite étincelle pour que la businesswoman me convainque totalement.

 Elise