cohen

Câlineries verbales.

Albert Cohen est l’auteur de Belle du Seigneur, publié en 1968, considéré comme l'un des très grands romans de langue française du XXe siècle, qualifié de « chef-d'œuvre absolu » (Joseph Kessel)

« Ma mère était un génie de l’amour….. Dans ses yeux, il y avait une folie de tendresse, une divine folie… »

« Le livre de ma mère fut publié en 1954. En raison de son succès il est depuis lors constamment réédité. Cette ode à une mère qui n'a vécu que pour son fils et par son fils, de Corfou à Marseille, de Marseille à Genève, génération après génération, bouleverse tous ceux qui le découvrent. »

Les mots de l’auteur cousent les instants passés avec sa mère et il triture à toutes les pages un fait avéré : Maman est morte, je ne la reverrai plus, c’est inimaginable.

Brillant, le texte fait ressentir le malheur d’Albert Cohen, jusqu’à l’os.

A 48 ans, « le milliardaire de l’amour reçu est devenu clochard ».

Pathétique.

mjo