mankel

Sable mouvant
Fragments de ma vie

Henning Mankell

Traduit par Anna Gibson

Date de parution 17/09/2015

Romans étrangers (H.C.)

368 pages - 21.50 € TTC

« En janvier 2014, j’ai appris que j’étais atteint d’un cancer grave. Cependant, ce n’est pas un livre crépusculaire, mais une réflexion sur ce que c’est que vivre. Je me suis promené dans ma propre histoire, de l’enfant que j’étais à l’homme que je suis aujourd’hui…. »

J’ai toujours aimé les livres d’Henning Mankell et « les chaussures italiennes » est le livre que j’ai le plus offert et conseillé. Le plaisir était toujours partagé.

Unique expérience littéraire !

Dimanche, j’ai commencé la lecture de ce récit, plein de vie, d’espoir mais aussi truffé d’un nombre incalculable du mot «ombre » : (« zone d’ombre, tirer de l’ombre, s’enfuir dans l’ombre, l’ombre du cancer, disparaître dans l’ombre, cette courte vie bordée par deux éternités : deux grandes bouches d’ombre, ces héros de l’ombre, l’ombre gagne » et j’en passe…. La mort rôde, invisible mais omniprésente.

Mardi j’apprends par la presse qu’Henning Mankell était décédé.

UN CHOC : immense, inattendu. Il est parti si vite, lui qui tablait sur 5, voire 10 ans de survie avec les traitements que l’on connaît.

J’ai lu la centaine de pages qui restait sous un autre angle et je vais relire le livre en entier car non seulement c’est un hymne à la joie de vivre mais aussi une lecture de 67 chapitres où l’on apprend une quantité d’informations toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Dans le chapitre 63, « Une charogne sur le temps des accusés » on lit qu’au Musée des Beaux-Arts de Nantes (Il est venu à Nantes !), on peut voir le tableau de Jean-Paul Laurens « Le Pape Formose et Etienne VII » (1870).L’histoire est atroce mais comme le dit Mankell « l’atroce est parfois tentant. Effrayant, menaçant mais attirant. Comme lorsqu’on se penche sur quelqu’un qui sent mauvais et qu’on ne peut s’empêcher d’inspirer son odeur ».

Je pense à Anna Gibson, sa traductrice depuis des décennies, qui a su nous rendre en français une si belle écriture.

LISEZ « Sable mouvant » !

Elisabeth Barillé
Le Figaro Magazine

"Qu'est-ce qui rend si passionnant son manuel de survie? L'énergie narrative de celui qui fut réparateur de clarinettes à Belleville."

Catherine Balle
Le Parisien

"Dans son style élégant, fluide, Henning Mankell livre un ouvrage lumineux d'intelligence, de sensibilité et d'espoir."

 

mjo