romLes pieds dans le plat.

Le Poulpe se retrouve en Normandie afin d'y enterrer son ami Rom et d'élucider sa mort suspecte qui n'est pas sans rapport avec le passé des notables locaux et la France des années noires.

L’enquête se déroule sans jouer avec nos nerfs ; Le Poulpe est malin et il arrive à ses fins avec une audace incroyable pour faire sauter la digue de silence que son ami gitan avait construite.

Après avoir tiré quelques ficelles, Le Poulpe tombe sur un gros câble et notre sang ne fait qu’un tour.

En donnant la voix aux morts, Didier Daeninckx éclaire le lecteur sur les sévices du régime de Vichy à des oubliés de l’histoire : les Roms, une population dont on fait peu de cas.

« Les Roms existent par ce qu’ils ne dévoilent pas. Leur résistance pendant des siècles s’est appuyée sur la mémoire du silence, en effaçant les traces pour être insaisissables, et non pas pour oublier. »

Chapeau bas !