l'écrivain national_

Ne cherchez pas ce titre dans la foisonnante rentrée littéraire, vous ne le trouverez pas. Pourtant cet «écrivain national » est complètement d’actualité ! Tout auteur un peu connu est un jour ou l’autre « invité »  en résidence avec en contrepartie, séances de signatures, animation d’ateliers d’écriture et autres rencontres avec les lecteurs. C’est le cas ici pour Serge Joncour qui espère bien qu’il y sera peinard : « Ce séjour promettait d’être calme. C’était même l’idée de départ, prendre du recul, faire un pas de côté hors du quotidien ».

En fait pas du tout. L’auteur se retrouve dans un patelin au fin fond des bois et son séjour va virer au cauchemar. Il est rapidement inquiété dans un faits divers avec disparition d’un homme, doublé d’un projet controversé d’implantation d’une usine peu écolo. Et en plus il tombe amoureux de la belle et trouble suspecte n°1. Tout l’accable et petit à petit les habitants du village doutent de cet écrivain national. Bref on est en plein thriller…

Mais Serge Joncour va bien au-delà. Il aborde ici la condition d’écrivain. A quoi sert-il ? Comment parler de ses livres sans trop se dévoiler. « Ecrire c’est se dénoncer » dit-il. De quelle manière communiquer avec des lecteurs pas toujours convaincus ? Quelles sont ses sources d’inspiration ? Comment animer un atelier d’écriture pour illettrés ? Le rôle de médiateur passionné des libraires et bibliothécaires. Toutes ces situations dont on a été témoin lors de rencontres avec des auteurs. C’est écrit finement, avec humour, autodérision et sensibilité.

A lire

Isabelle