23 décembre 2016

La succession de Jean-Paul Dubois

  Noir, c’est noir. Le livre démarre bien et je retrouvais le beau brin de plume de J. P. Dubois, riche de phrases surprenantes et séduisantes. Cependant, si je n’avais pas lu avec allégresse les précédents romans de cet auteur, je lâchais « la succession » en plein milieu du livre au chapitre « la grande grève » qui n’est à mon goût que du remplissage. La seconde moitié du roman prouve « qu’il n’est point de secret que le temps ne révèle. » (Racine) En effet, le narrateur découvre deux carnets... [Lire la suite]