05 mars 2019

Ma dévotion de Julia Kerninon

Décongélation d’une amitié homme/femme.  Quel bel ouvrage ! Julia Kerninon tricote les phrases avec aisance et élégance, que je rapprocherais du style d’Alice Ferney. « Buvard », publié en 2013, m’avait déjà beaucoup plu. Dans un monologue sans ambages, Helen, octogénaire, nous raconte sa vie après avoir croisé par hasard Frank, à Londres, après 23 ans d’une ultime séparation, suite à un drame. Enfants de diplomates, ils se sont connus à l’âge de 12 ans à l’ambassade britannique de Rome. Isolés des autres... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 11:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juillet 2018

C’était mon frère… Théo et Vincent van Gogh : récit de Judith Perrignon

Tragique destin des frères van Gogh. L'auteur emprunte sa voix à Théo, jeune frère de Vincent Van Gogh, ainsi que ses souvenirs pour écrire ce récit dans lequel il évoque son frère. Vincent, fragile psychiquement, au « cervelet endommagé », s’est suicidé à 37 ans, inconnu et pauvre. p101 : « J’ai mis du temps à comprendre combien il était en avance et que jamais il ne verrait les fruits de son travail…. » Théo, atteint de syphillis, est mort de démence après une longue agonie, à l’hôpital psychiatrique, à 33... [Lire la suite]
21 juin 2016

Un après-midi d'automne de Mirjam Kristensen

Disparition inquiétante. « Rakel et Hans Olav, jeunes mariés, se réjouissent de découvrir New York. Au cours d’une visite au Metropolitan Museum of Art, Hans Olav tombe en arrêt devant une toile de Georges de La Tour, la madeleine pénitente. Rakel s’éloigne quelques instants ; à son retour, son mari a disparu. La gardienne lui dit l’avoir vu quitter les lieux au bras d’une femme…. Jusqu’alors épouse comblée et sereine, Rakel se trouve brutalement jetée dans la peau d’une jolie femme à la dérive, arpentant la ville des... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 15:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,