11 octobre 2018

Trois fois la fin du monde de Sophie Divry

Une robinsonade. « Suite à une cavale avec son frère qui s'est mal terminée, Joseph Kamal se retrouve en prison. Echappant à ses tortionnaires après une explosion nucléaire d'un type inconnu, il tente de survivre en errant dans des maisons abandonnées. Commence alors pour lui une nouvelle vie marquée par un retour à la nature et par la lutte contre sa propre déchéance ». La première partie, « Le prisonnier », comprime la poitrine du lecteur car les sévices que subit le narrateur dépassent l’entendement. Seul... [Lire la suite]

22 juin 2018

La belle n'a pas sommeil d'Eric Holder

  Sur une presqu'île qui pourrait être le Médoc, Antoine a installé sa bouquinerie dans une grange située au milieu d'une épaisse végétation, presque introuvable sans l'aide de la mystérieuse Mme Wong. Il mène une vie heureuse auprès de ses livres et de ses chats jusqu'à ce qu'il fasse la connaissance de Lorraine*, une conteuse professionnelle qui tourne de commune en commune. Ce magnifique roman, ourlé de poésie, nous parle d’amour de la nature, à contrario du monde. L’auteur appuie sur la jouissance de la vie qui passe et... [Lire la suite]
11 janvier 2018

L'enfant qui de Jeanne Benameur

La lectrice qui se réjouissait de lire le dernier roman de J. Benameur et effectivement les premières phrases annoncent un style enchanteur et un rythme prometteur : « Dans ta tête d’enfant, il y a de brusques ciels clairs arrachés à une pente lente, basse, impénétrable. Ta mère a disparu. Elle avait beau ne jamais être complètement là, c’est à son odeur, à sa chaleur, à ses mains silencieuses que tu prenais appui pour sentir que tu existais vraiment.» Deux pages, trois pages, et vite quelque chose me dérange. Les... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2018

Les Veuves de verre d'Alexis Gloaguen

  Un diamant de mots. J’ai écouté longtemps, et ce jusqu’à la dernière émission (juillet 2014) « Du jour au lendemain » d’Alain Veinstein. Il invitait des écrivains et les questionnait sur la genèse de leur livre. Je ne l’ai jamais entendu émettre un avis personnel en ligne, sauf une fois , le 26 mai 2010, avec Alexis Gloaguen qui venait de publier ce carnet de récits de voyages. Je me rappelle son entrée en matière « … votre écriture est d’une beauté totalement inouïe… ». J’ai donc acheté le volume et depuis... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 novembre 2017

Dans la forêt de Jean Hegland

« Les nymphes des bois » "Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt californienne. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules. Face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 10:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 août 2017

La petite lumière d'Antonio Moresco

Silence, solitude et lucioles. "Réfugié dans un hameau abandonné et désert tandis qu'une tempête annoncée tarde à venir, le narrateur perçoit chaque soir une petite lumière dont il décide d'aller chercher la source. Au terme d'un voyage dans une forêt animée, il découvre une petite maison où vit un enfant. Une relation s'ébauche entre les deux personnages." Immédiatement captivant, et de plus en plus déroutant, le lecteur passe dans un ailleurs insensé, au bord d’un précipice métaphysique. Le narrateur observe la nature, qui... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 07:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 novembre 2016

Les arpenteurs de Kim Zupan

  Kim Zupan - Les arpenteursPlace aujourd'hui à un roman des éditions Gallmeister qui nous a été conseillé par une libraire passionnée : Les arpenteurs de Kim Zupan. A travers une plongée dans un décor de nature sauvage, cette histoire nous emmène découvrir les plus sombres recoins de l'âme humaine. Difficile de croire qu'il s'agit ici d'un premier roman !http://evabouquine.wordpress.com « Cruauté dans un si beau paysage »« John Gload, 77 ans, attend son procès dans une prison du Montana. Val Millimaki, adjoint du... [Lire la suite]
09 mai 2016

A la table des hommes de Sylvie Germain

La saveur du rare.Qu’est-ce qu’un être humain ? Question au cœur de tous les ouvrages de Sylvie Germain. « A la table des hommes raconte l’histoire d’un enfant sauvage qui entretient en lui un lien intime avec la nature et l’espèce animale ». Lyrisme, poésie, mythologie, fable et réalisme s’y trouvent mêlés : un conte philosophique exceptionnel. » C’est donc un roman sur l’être vivant, aussi bien les humains que les animaux, où la vie est décrite dans sa crudité, sa cruauté mais aussi dans sa beauté. La guerre est omniprésente,... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 décembre 2015

Une vie à coucher dehors de Sylvain Tesson

  Un goût amer de l’humain.« En Sibérie, dans les glens écossais, les criques de l’Egée ou les montagnes de Géorgie, les héros de ces quinze nouvelles ne devraient jamais oublier que les lois du destin et les forces de la nature sont plus puissantes que les désirs et les espérances. Rien ne sert à l’homme de trop s’agiter dans la toile de l’existence, car la vie, même quand elle ne commence pas très bien, finit toujours mal. » Sylvain Tesson Je savais qu’en ouvrant un livre de S.T. je ne m’ennuierais pas car depuis « Dans les... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 juillet 2015

le mur invisible de Marlen Haushofer

Attention, chef d’œuvre.Je serais bien restée en compagnie de la narratrice qui s’est retrouvée devoir vivre dans un chalet de chasse en montagne, seule, avec une vache, un chien et des chats. En effet, une catastrophe (nucléaire ? on ne saura pas) a fait apparaître du jour au lendemain un mur (invisible) entre elle et les habitants du village voisin, tous morts. Nous admirons sans fin sa lutte, très physique, pour une survie qui s’avère extrêmement précaire : « Ma vie dépendait du nombre d’allumettes qui me restaient ». Nous... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,