21 octobre 2019

Ce que je voudrais transmettre – Elie Buzyn

Entretiens sur des sujets d’une cruelle actualité. Le Professeur Elie Buzyn, 90 ans, chirurgien orthopédiste, compte parmi les rares rescapés d’Auschwitz. Il n’a pas parlé de  sa déportation pendant 50 ans mais « presque à la fin » il témoigne aujourd’hui dans cette lettre et répond aux questions de Barbara Astruc, son éditrice, « Pour l’avenir de ses petits-enfants. » Ce livre, c’est un ruisseau dans le désert qui hydrate nos questionnements sur l’humanité. Il se compose de 4 chapitres : -Résister ... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 octobre 2019

La biographe d’Evelyne Bloch-Dano

"Ecrire c’est se dénoncer" rappelle Isabelle dans son dernier billet. Evelyne Bloch-Dano, biographe, se « dénonce » effectivement  pour la première fois dans ce livre, à travers le portrait de deux femmes allemandes de l’après-guerre que tout oppose : - Romy Schneider, actrice, a porté toute sa vie la responsabilité des victimes du nazisme, dont les parents, (surtout la mère, amie d’Hitler), étaient très proches. - Edith Hanau, la mère d’Evelyne Bloch-Dano, allemande juive, femme battante, s’est vengée à sa... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 10:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 septembre 2019

Dans le faisceau des vivants de Valérie Zenatti

L’écrivain des silences. Le grand écrivain israélien de langue hébraïque Aharon Apelfeld est mort en janvier 2018. Il était né à Czernowitz (alors en Roumanie) où il vécut une enfance heureuse jusqu’à l’âge de 10 ans, puis il fut déporté. Valérie Zenatti , sa traductrice de l’hébreu en français, a éprouvé le besoin de se rendre à Czernowitz (désormais en Ukraine) pour y ensevelir de lumière l’aura de Aharon Apelfeld dont la relation, professionnelle puis amicale, a embelli sa personnalité. « Chaque phrase chez lui, chaque... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mars 2018

Rue Katalin de Magda Szabo

L’invisible et l’insaisissable. "Pour la première fois de ma vie, je pressentais que les morts ne mouraient pas, et que ce qui avait été vivant sur cette terre, sous quelque forme que ce soit, était indestructible". Dans la rue Katalin, vivent les Biro, les Held et les Elekes. Les filles Elekes, Iren et Blanka, comme Henriette Held sont follement amoureuses de Balint Biro, mais chacune sait que Balint est fait pour Iren. Leur amour ne peut être estompé par la guerre et leur mariage se prépare ainsi qu'une tragédie... Le tissage de... [Lire la suite]
15 mars 2015

Et tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens

accompagnée dans l’écriture par Judith Perrignon « L’antisémitisme est une idée fixe » Agée de 86 ans, l’auteur compte parmi les « 160 qui vivent sur les 2500 qui sont revenus. Nous étions 76 500 juifs de France partis pour Auschwitz-Birkenau. 6 millions et demi sont morts dans les camps ». Quand la milice française les arrête, en mars 1944, elle a 15 ans et son père 40 ans.Il lui dit « Toi tu reviendras peut-être parce que tu es jeune, moi je ne reviendrai pas ». La prophétie s’est avérée mais Marceline Loridan-Ivens (noms de... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 08:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,