18 octobre 2015

Le crime du comte Neville d'Amélie Nothomb

Un crime parfait Malgré une escarcelle plate comme une limande, les de Neville reçoivent leurs nombreux invités comme des rois et s’appliquent à cultiver l’art de faire bonne figure. Aucassin de Neville, « sombre, taciturne, coléreux, se transformait lors de ses réceptions en un homme prolixe et disert, souriant et gracieux… » Henri, son fils, « avait hérité d’Aucassin l’art de recevoir, c’est-à-dire de transformer une simple mondanité en une extravagante féerie…. Le comte Henri de Neville, un aristocrate estimé, à la... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,