23 janvier 2019

Summer de Monica Sabolo

Le dysfonctionnement d’une famille aisée. J’avais écarté ce roman de ma pile alors qu’il a frôlé le prix Goncourt en 2017. Tous mes a priori sont vite tombés et j’ai lu ce thriller psychologique d’une traite, emportée par le style tranchant mais poétique de Monica Sabolo. Benjamin, 38 ans, sombre de jour en jour dans une dépression sévère. Il est hanté par le souvenir de Summer, sa sœur, disparue il y a 24 ans, lors d’un pique-nique. Auparavant il nous raconte son adolescence de vilain petit canard dans une famille qui habite les... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 11:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 octobre 2018

La vraie vie d'Adeline Dieudonné

Maltraitance et violence. Dans un lotissement, la moyenne maison est occupée par une famille spéciale. Le père, chasseur, sème la panique dans sa famille. Il bat sa femme qui est soumise, transparente, inexistante, même quand  elle est battue. Leur fille, 11 ans, et son frère Gilles, 6 ans, s’entendaient bien jusqu’au drame survenu avec le glacier. Une coulée de lave menace et se répand dans ce conte noir, un peu lent à démarrer mais dont la lecture devient vite addictive car l’ambiance monte en puissance. Ecrit dans un style... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 avril 2018

Les rêveurs d'Isabelle Carré

Sa vie est un roman. et elle l’a écrit, à 46 ans. Encore un récit d’une people qui se croit intéressante ? Pas du tout. Les médias la qualifient de « discrète et lumineuse » et après la publication de ce beau roman autobiographique, on peut dire aussi qu’Isabelle Carré brille par son style d’écriture. Elle raconte ses difficultés à grandir entre des parents mal unis et comment ses rôles au cinéma sont devenus un refuge. Elle a obtenu le Grand Prix RTL Lire 2018 et depuis, ses entretiens sont nombreux. Je retiens... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 13:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 novembre 2015

Feu pour feu de Carole Zalberg

Brûler pour exister ?Un père a arraché sa fille, encore bébé, du feu de la guerre (au Rwanda ?), où la mère et le frère sont morts, pour tenter une survie dans le « Continent Blanc ». A 15 ans, Adama se retrouve en prison car, à son tour, elle a provoqué la mort de plusieurs personnes en mettant le feu à une boîte aux lettres dans son immeuble. Feu pour feu. Le père, aimant, est effondré et s’interroge, culpabilise, se fait des reproches. L’entrelacement de deux modes d’expression en complète opposition, celui du narrateur,... [Lire la suite]