biographe

"Ecrire c’est se dénoncer"

rappelle Isabelle dans son dernier billet. Evelyne Bloch-Dano, biographe, se « dénonce » effectivement  pour la première fois dans ce livre, à travers le portrait de deux femmes allemandes de l’après-guerre que tout oppose :

- Romy Schneider, actrice, a porté toute sa vie la responsabilité des victimes du nazisme, dont les parents, (surtout la mère, amie d’Hitler), étaient très proches.

- Edith Hanau, la mère d’Evelyne Bloch-Dano, allemande juive, femme battante, s’est vengée à sa façon de la perte des siens dans les camps d’extermination, en s’occupant activement des « personnes déplacées » jusqu’en 1947.

Portés par une très belle langue, ramassée et sobre, l’enquête fouillée sur la triste vérité de Romy Schneider et le récit sur sa propre famille mettent le doigt sur des questions existentielles dont

Que fait-on de la vie qu’on hérite ?

Evelyne Bloch-Dano au festival littéraire de Savennières (49) Terres à Vins, Terres à Livres, le 27/09/2019

isabelle

bloch-dano