Sur-les-chemins-noirs

A l'occasion de la sortie en poche de « Sur les Chemins Noirs », en tant que fan de Sylvain Tesson, je me suis dit qu’on pouvait en reparler. Elise avait évoqué ce récit avec enthousiasme  http://lebanquetdesmots.canalblog.com/archives/2017/02/16/34945238.html

Juste redire le plaisir de se laisser embarquer sur les chemins de l’hyper-ruralité avec l’ami Sylvain. Ces chemins, figurant toujours sur les cartes IGN, souvent disparus, plus entretenus ou annexés par les agriculteurs du coin.  

Itinéraire tortueux comme l’aime l’auteur qui prend son temps, savoure cette déconnexion au monde. Les odeurs, les couleurs et le bruissement des feuilles le nourrissent. Et toujours un livre dans sa poche, la seule addiction qui lui soit encore autorisée. 

Cette balade dans la campagne française n’a rien à voir avec le guide du routard. On ne sait pas grand-chose des lieux traversés. Rien sur le patrimoine de la Creuse ou de la Provence. Non juste une petite musique de l’âme…

Isabelle