schneiderUn destin brisé.

Fille naturelle de Daniel Gelin, rejetée par sa mère, Maria Schneider devient une actrice célèbre en interprétant le rôle de Jeanne dans Le dernier tango à Paris. Ce film fit scandale à sa sortie, en 1972. D’ailleurs Maria ne se remettra jamais de la prise de vue d’une scène de viol, dont elle fut victime à son insu car improvisée par le réalisateur et Marlon Brandon.

A la sortie de ce livre, le magazine Elle en a fait l’écho sur plusieurs pages, étoffées de photos qui m’ont donné envie de faire connaissance avec cette femme, décédée en 2011, à l’âge de 58 ans.

Sa cousine, Vanessa Schneider, égrène faits et gestes dans des chapitres courts pour l’évocation d’une vie de douleurs, de fêlures puis d’une descente aux enfers. Ce récit ne m’a finalement pas touchée. J’attendais d’être émue et pas seulement choquée.

Déception.