josseLa vie de Vivian Maier : « secret, ombre et dissolution »

« Une œuvre découverte par hasard, par erreur – à moins d’y voir la main réparatrice du destin -, et portée à la lumière après sa mort, dans ce qui s’apparente à la découverte d’un Van Gogh ou d’un Caravage dans le grenier… Peut-on imaginer matériau plus romanesque et plus désespérante histoire ? » (page 151)

Gaëlle Josse, danseuse étoile sur la scène littéraire française depuis la sortie de son premier roman, en 2011, -l es heures silencieuses - signe une biographie romancée de Vivian Maier, gouvernante américaine et photographe de rue, décédée en 2009, dans le plus grand anonymat.

Elle réalise avec l’artiste, célèbre à titre posthume, un pas-de-deux qui éblouit par la finesse de sa posture et nous raconte le destin d’une invisible qui savait voir et «reconnaître en quelques secondes, dans un visage, dans un geste, dans un détail, le déroulé de toute une vie ».

Fascinant.