huismanCintrée, givrée, siphonnée mais très belle et… libre.

« L'histoire d'amour inconditionnel entre une mère et ses filles, malgré les fêlures et la maladie. »

Violaine Huisman raconte dans une langue infiniment drôle, ludique et éblouissante d’inventivité son enfance dans les quartiers huppés de Paris, entre une mère qui présentait de nombreux troubles de comportement (schizophrénie, mythomanie, kleptomanie, alcoolisme, neurasthénie, hystérie) et un père érudit, mondain, libertin, qui dépensait sans compter, couvrait sa femme de toilettes YSL et de bijoux, mais qui refusait d’acheter un appartement car cela faisait trop « petits-bourgeois ».

La narratrice, culottée, ne prend pas de gants pour nous emporter dans le délire que formait ce couple hautement fantaisiste, vite séparé mais parents aimants à tout jamais.

Un régal d’écriture.