clark

Why not ?

Contre toute attente, lors de ma 1ère visite chez une kinésithérapeute, elle me dit se détendre avec les romans de M Higgins Clark ; le dernier qu’elle a lu l’a fait pleurer de bonheur. Curieuse, je cours l’emprunter en sortant de chez elle.

Une rançon de 8 millions de dollars est demandée aux parents de deux jumelles de 3 ans, enlevées le jour de leur anniversaire.

Dès le début on connaît les ravisseurs donc le suspense extrême et angoissant annoncé en 4e de couverture descend déjà d’un cran.

Puis le rythme monocorde d’écriture et la description d’actions multiples sans intérêt m’ont fait sentir que je n’atteindrais pas la page 416. J’ai tenu un quart d’heure.

I can’t.