ledig

Une autre vie possible ? Une histoire d’amour impossible ?

« Anaëlle écrit un roman et se rappelle que son ancien professeur, Hervé, également procureur, pourrait l’éclairer sur des détails. Elle lui écrit et s’engage une correspondance qui très vite prend une autre tournure. De son côté, Thomas, un menuisier, met sa connaissance des arbres et des sous-bois au service de son petit frère hospitalisé. C'est dans une petite maison que ces deux destins finiront par se croiser. »

Le résumé en 4e de couverture me laissait dubitative sur l’intérêt d’une énième lecture d’une correspondance épistolaire entre un homme et une femme, couplée à une histoire triste d’un petit enfant atteint d’une maladie grave. J’ai lu maintes fois des romans où « la vie est plus forte que tout » ou bien sur un homme marié qui veut mettre du piment dans son couple devenu fade.

J’ai eu tort d’hésiter car l’écrivaine m’a très vite prise par la main et m’a épatée.

Un roman poignant, puissant, poétique, où oui « la vie est plus forte que tout, celle qui crève le bitume. » et l’écriture d’Agnès Ledig m’a éblouie car elle nous laisse capter quelque chose d’invisible qui se cache entre les mots, dans les sous-entendus et les hésitations.

Bien, très bien.