assoulineSéfarad = Espagne en hébreu

Road-movie culturel.

En 1492, les juifs d’Espagne ont été sommés de quitter leur pays, où ils vivaient depuis des siècles.

En 2015, le nouveau roi Felipe VI promulgue une loi qui autorise tous les descendants des séfarades à travers le monde de retrouver la citoyenneté espagnole et de revenir au pays, 5 siècles après.

Pierre Assouline décide un retour aux sources vers ses ancêtres et fait un long voyage en Espagne. Il dépose aussi un dossier pour se voir remettre un passeport espagnol qui lui revient de droit.

J’ai adoré ce roman autobiographique.

Lire Pierre Assouline, c’est rouler en Jaguar car son style, paré d’une grande noblesse et d’une érudition sans pédanterie, captive par son élégance. Il fait des rencontres extraordinaires parce que son métier de journaliste et d’écrivain reconnu lui octroie le privilège d’ouvrir de nombreuses portes. Cependant son statut ne l’empêche pas de se heurter à quantité d’obstacles imprévus dans les administrations, ce qui confirme que retrouver une identité s’avère toujours désespérant car très compliqué.

Exaltant.