24 juin 2016

PLATEAU de Franck Bouysse

    Il est des lieux propices à créer des « atmosphères »,  à faire surgir ou entretenir le mystère. La région dans laquelle se déroule l’intrigue de « Plateau » de Franck Bouysse est de celles-ci. Un coin de Corrèze (plateau de Millevaches) à l’habitat rare et  dispersé,  pauvre de sol mais riche de paysages à la beauté sombre et sauvage, un pays de solitude  où « aucun homme sain de corps et d’esprit n’est en mesure d’offrir quoi que ce soit à cette terre ». C’est dans... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 22:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 juin 2016

A l'orée du verger - Tracy Chevalier

"Pars vers l’ouest, jeune homme, et grandit avec le pays". Un voyage que va entreprendre le jeune Robert goodenough dans l’Amérique du 19ème siècle. Celle de la conquête de l’ouest et de la ruée vers l’or. Il vit de petits boulots jusqu’à se fixer en Californie où il rencontre son patron William Lobb, botaniste. Robert se passionne pour les arbres, ceux de l’espérance. Celle d’obtenir enfin une réponse aux lettres adressées à sa famille pendant plus de 15 ans. Tout au long de son périple plane l’ombre d’un drame pressenti dans la... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 15:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2016

Un après-midi d'automne de Mirjam Kristensen

Disparition inquiétante. « Rakel et Hans Olav, jeunes mariés, se réjouissent de découvrir New York. Au cours d’une visite au Metropolitan Museum of Art, Hans Olav tombe en arrêt devant une toile de Georges de La Tour, la madeleine pénitente. Rakel s’éloigne quelques instants ; à son retour, son mari a disparu. La gardienne lui dit l’avoir vu quitter les lieux au bras d’une femme…. Jusqu’alors épouse comblée et sereine, Rakel se trouve brutalement jetée dans la peau d’une jolie femme à la dérive, arpentant la ville des... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 15:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2016

Désolée, je suis attendue de Agnès Martin-Lugand

  Yaêl doit effectuer son stage de fin d'études en école de commerce et n'a pas l'ombre d'une piste. "Partisane du moindre effort", comme elle aime à se définir, elle ne trouve de plaisir que dans la pratique des langues étrangères. Lorsque l'agence d'interprète la prend pour quelques semaines, elle jubile : "aucune responsabilité, pas d'obligation de porter un tailleur, pas d'horaires tardifs non plus, et la possibilité de boire des cafés gratis et de retrouver tout la petite bande pour l'Happy Hour !" Pourtant, à la fin du... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2016

IL RESTE LA POUSSIERE de SANDRINE COLLETTE

    La Patagonie : ses terres immenses, ses espaces ouverts à tous les vents, ses sols ingrats tout juste bons à contenter les moutons. C’est là que vit une famille de 5 personnes : « la mère » jamais autrement nommée par ses 4 fils, des jumeaux, Mauro et Joaquin, Steban et « le petit » Rafael. Dans cet univers hostile ils s’échinent à faire vivre une  estancia  : quelques centaines de têtes de moutons qu’il faut mener en pâture, tondre, soigner, déplacer,  surveiller et... [Lire la suite]
18 juin 2016

5e banquet, au Comptoir des livres, côté rue David d'Angers

L’amour de la littératureEt la belle aventure continue ! Hier les jeunes dames étaient absentes, mais nous avons eu le plaisir de partager avec une nouvelle lectrice, Isabelle, des mets savoureux (surtout le dessert)         et des mots, fort goûtés. Un fonctionnement secret, renouvelé à chaque banquet, fait circuler entre les convives un courant magnétique qui rend heureux. Cela fait un bien fou de zapper le journal de 20 h avec son lot de catastrophes et vivre un moment, hors-champs, au Comptoir des... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juin 2016

L'oreille d'or d'Elisabeth Barillé

Un handicap invisible. Un mauvais traitement médical prescrit à l’auteur dans les années 1960 lui fait perdre subitement l’audition d’une oreille, à tout jamais. « Dans ce récit intime, E Barillé évoque son handicap invisible, malédiction et trésor, qui l’isole mais lui accorde aussi le droit d’être absente, le droit à la rêverie, au retrait, à la rétention, voire au refus ». Nous entendons des révélations intéressantes et émouvantes d’un monde inconnu, des allusions littéraires et musicales s’y rapportant, de toute... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2016

Golem de Pierre Assouline

L’homme augmenté.Golem : vieille légende de la mythologie juive, née à Prague au 16e siècle, selon laquelle un rabbin aurait créé un personnage d’argile, démesurément puissant, pour protéger la communauté des persécutions. Or un jour il s’est déréglé avec une formule magique mal appliquée et il s’est déchainé dans la ville. Cette légende a donné naissance à d’innombrables Golem au cinéma et en littérature. Par exemple Frankenstein descend de Golem. Ce roman n’est pas l’histoire du Golem mais une adaptation de la légende à... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 08:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 juin 2016

Lorette de Laurence Nobécourt

Une re-naissance inédite. 4e de couverture : « Pour la première fois, en 2013, m'a été révélé le sens de mon prénom d’origine : Laurence ; qui signifie « l’or en soi » dans la langue des oiseaux. Prénom dont je décide de signer mes livres à venir. A quoi m’aura servi ce prénom de Lorette que j’ai porté tant d’années, sans pourtant qu’il fût mien ? Maintenant je m’appelle Laurence. C’est mon prénom d’origine. J’ai réussi à ne pas l’égarer. J’ai tout perdu, mais j’ai retrouvé mon prénom » L N... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 17:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juin 2016

La démangeaison de Lorette Nobécourt

Editions Sortilèges - 1994 Une écriture d’orfèvre. « Je suis née dans la panique parentale. Cher payée ». L. Nobécourt a déclenché une maladie de peau dès l’âge de 4 ans, car elle a vite su qu’elle n’était ni désirée par sa mère « un enfant de plus » ni par son père, un goujat. Lorette se gratte le corps, au sang, partout et tout le temps. « Je me ruai sur moi-même, plantant un à un mes dix ongles dans mes joues, grattant, grattant jusqu’à épuisement…. » L’atmosphère familiale, insoutenable et incestuelle (inceste moral), la... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 17:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,