22 février 2016

Rien où poser sa tête de Françoise Frenkel

Préface de Patrick Modiano Dossier réuni par Frédéric Maria Collection L'arbalète/Gallimard, Parution : 15-10-2015  Course contre la mort. « Fuyant l’Allemagne nazie, où elle avait fondé une librairie française, Françoise Frenkel (1889-1975) se cacha à Nice avant de trouver refuge en Suisse. Son bouleversant témoignage, paru en 1945, est enfin réédité », grâce à un exemplaire du livre retrouvé chez Emmaüs. Ce récit - « Toutes les pensées…tournaient autour de ces quatre problèmes : guerre, fuite, arrestation, déportation »... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 février 2016

commentaire pour l'article sur le roman" Illétré" de Cécile Ladjali

Je viens de lire (quelle chance!) le roman de Cécile Ladjali et l'analyse très juste de Marie-Jo !....Je voulais juste ajouter que pour décrire l'"amputation" dont souffre Léo du fait de son illétrisme,l'auteur use d'un langage ectrêmement précis, recherché, précieux parfois...comme pour compenser les mots qui manquent à Léo et lui restituer ce-faisant sa dignité humaine: "Mais tout bringuebalant qu'il est, le fait d'être forcé de rester la la surface du sens, oblige Léo  à un détachement singulier qui ressemble à de la... [Lire la suite]
Posté par lanceflamme à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2016

Illettré de Cécile Ladjali

Un coup de tonnerre.La substance de ce livre se résume au titre : l’illettrisme, une douleur muette vécue au quotidien dans la plus grande indifférence car invisible. On découvre le triste parcours de Léo, un jeune homme de 20 ans, beau garçon attirant - « sa silhouette est frappée par une sorte de légèreté surnaturelle, si bien que le garçon paraît ne pas toucher le sol quand il se déplace »- mais illettré, victime de son enfance chaotique et devenu, malgré son handicap, ouvrier dans une imprimerie (!) où il manipule des lettres... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2016

Kersten - Médecin d'Himmler de Patrice Perna et de Fabien Bedouel

Le masseur d’Himmler qui a sauvé des juifs. Tome 1 (janvier 2015): Pacte avec le mal - Mon cher Kersten, votre générosité vous honore… Comment vous remercier ? - Voici mes honoraires : la vie de cet homme  Tome 2 (septembre 2015) : Au nom de l’humanité -  Comment avez-vous pu côtoyer d’aussi près un tel psychopathe pendant toutes ces années docteur ? -   … En songeant à toutes les vies que je pouvais lui arracher… Lors de notre 2e banquet, Brigitte nous avait appris l’existence... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 07:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2016

La jubilation des hasards de Christian Garcin

 (2005)Les fantômes des défunts.«Le narrateur reçoit un jour la visite d’une étrange petite dame vêtue de gris, qui dit avoir quelque chose à lui apprendre au sujet de son père, mort depuis plus de 40 ans : il serait à New York, bien vivant, mais âgé de 6 mois environ. »…. Le récit enchaîne jeux de miroirs, mises en abyme et coïncidences extraordinaires (de ces événements qui sont, selon Claudel, la « jubilation du hasard » sans pour autant leur donner d’explication rationnelle.» Je m’étonne d’avoir lu avec plaisir cette... [Lire la suite]
05 février 2016

L'épuisement de Christian Bobin

 Une pastille de jubilation. « Je m’égare un peu,…. ». L’écrivain parle de tout et de rien, comme dans un journal ; il égrène des pensées (1), des souvenirs (2), des évocations autobiographiques (3), des sensations (4), des goûts personnels (5), le tout en empruntant des chemins de traverse qui entraînent le lecteur hors du temps et de l’espace. Le style, extrêmement savoureux et d’une grande pureté, évoque l’enfance : la grâce mêlée à la force des propos. Quand je lis les écrits de Christian Bobin, sa voix,... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 19:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 février 2016

Un instant de grâce de Clémence Boulouque

La fragilité de la réalité. « 1964. Dublin. Mel Ferrer, le mari d'Audrey Hepburn, organise une rencontre entre la jeune femme et celui qu'elle n'a pas vu depuis près de trente ans, Joseph, son père, qui avait abandonné sa famille pour mieux embrasser ses idéologies fascistes et dont la trace s'est perdue dans le fracas de la seconde guerre mondiale. » La quête du père a façonné l’intériorité de cette icône hollywoodienne, (son image envahit encore la 5è avenue à New York), et paradoxalement, elle a enchanté le monde avec cette... [Lire la suite]
Posté par orfevre à 07:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,