pigani2

Souffrance de l’exil.

Second roman de l’auteur sur lequel je me suis précipitée après la lecture de « N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures » - 2013 - (voir ci-dessous).

« En 1999, Mirko et sa soeur Simona, des Albanais du Kosovo fuient leur pays déchiré par la guerre. Après avoir passé quelque temps en Italie puis dans un centre de transit de Haute-Loire, ils décident de s'installer à Lyon. Simona trouve rapidement du travail, apprend le français et noue des amitiés tandis que Mirko vit dans la nostalgie de son pays. Une nuit, il rencontre Agathe. »

Un roman d’une force tellurique majeure et brûlant d’actualité. On entre dans les pensées des immigrés où tourbillonnent des essaims de frelons et dont la souffrance criante demeure indivisible et solitaire.

Paola Pigani a le don d’associer les mots pour nous transporter mystérieusement dans une toile tissée d’émotions, de peine, mais aussi de sensualité, de désirs et de poésie.

Mon roman préféré de la rentrée littéraire 2015.

mjo

!!!!!